D2F 2017-2018

Catégorie consacrée à la D2 féminine, des U19 et U17 nationaux ainsi que les nombreuses équipes de l'association.
Verrouillé
ifeelcool
N'Secke
N'Secke
Messages : 51
Enregistré le : dim. 30 oct. 2016 18:46

Re: D2F 2017-2018

Message par ifeelcool » mer. 27 juin 2018 21:49

Girondin a écrit :
ifeelcool a écrit :Oh p***** ça existe encore des gens qui citent Audiard ? Comme quoi quand Arnold parlait de misère humaine...

Bref pour en revenir aux féminines, on ne peut pas reprocher à Arnold de ne pas avoir fait sans les moyens nécessaires. Affaiblissement de l'équipe ? Oui et non. Il faut plutôt envisager que dans le même temps où le FCR abandonnait (à la grande satisfaction de certains ici) son équipe féminine, les autres clubs se renforçaient et menaient de vraies politiques de féminisation.

Le FCR ne marque pas c'est vrai. Mais que dire de sa défense ? 1,5 buts encaissés en moyenne par match. Des postes clés n'ont jamais été réellement pourvus. Attaquante et gardienne notamment pas au niveau D2 du tout (et je suis affirmatif pour avoir vu plusieurs matchs). On ne transforme pas des baudets en chevaux de course.
Et pas la peine de compter sur les 19 nat pour la relève, c'est pas mieux.

D'ailleurs la formation : le vrai vivier local est à Quevilly. Les jeunes féminines de l'USQ sont globalement d'un niveau nettement supérieur aux jeunes rouennaises. Quand on a pas les moyens de se payer de bonnes joueuses, on essaie au moins de les former.

En conclusion les féminines du FCR sont où elles doivent être. Et Arnold n'en est pas le responsable. Affirmer cela reviendrait à cacher les vrais problèmes...
Je ne vois pas bien ce qu'il y a de misérable à citer Audiard personnellement : on pourrait savoir qui on a le droit de citer alors sans avoir l'air d'être un pauvre type :drunk: ???

Pour le reste, je n'ai jamais dit que c'était entièrement de la faute d'Arnold : il n'avait peut-être pas tous les moyens ni les joueuses qu'il aurait souhaités, mais il est aussi en partie responsable de l'écroulement de l'équipe. Pour avoir une certaine stabilité, il faudrait que l'équipe ait un minimum d'automatismes et de mental aussi : or, ceux qui suivent l'équipe se demandent encore comment il a pu en arriver à certaines compos, et les blessures n'expliquent pas tout...

Pour avoir vu un certain nombre de matchs ces 4 dernières saisons, je peux te dire que le niveau général de la D2F n'était pas plus élevé cette année : je pense même que l'équipe de 2015-2016 aurait sans problème pu jouer le titre cette saison. Pour info, j'étais là lorsqu'elle l'ont emporté à l'aller contre Metz (championnes avec 14 points d'avance sur les 2ndes) lors de la 3è journée : et bien franchement, les Messines n'avaient rien d'extraordinaire (pour moi, elles étaient en dessous des leaders des années précédentes)...

Pour l'efficacité offensive, quand tu perds toutes tes meilleures attaquantes des 2 saisons précédentes et que dans le même temps, tu n'as personne à la place parce que celles qui devaient jouer te font faux-bond ou sont hors de forme, c'est forcément plus compliqué. Ce n'est donc pas un choix délibéré du club de ne pas recruter de joueuses à ce poste.

En revanche défensivement, c'est un faux problème : s'il y avait eu la même discipline tactique qu'il y a quelques saisons, elles en auraient pris moins. Et encore, c'est loin d'être catastrophique dans ce domaine : Saint-Maur, Issy et Angers se sont maintenues en encaissant beaucoup plus de buts, et même Metz en a pris près d'un par match ! Quant à la gardienne, Hillary Damman, qui vient tout juste d'avoir 20 ans, elle a quand même été sélectionnée une fois en EDF U19 : le problème, ce n'est pas elle, c'est le niveau des gardiennes en général (y compris au plus haut niveau international, ça reste un poste vraiment faible par rapport aux autres). En D2F, j'en ai souvent vu des pas meilleures qu'elle dans des équipes qui se sont pourtant largement maintenues...
Surtout, ce n'est pas la faute du club si Amandine Leulier (qui elle, est d'un niveau très supérieur en D2F, et bien au-dessus
de Damman il est vrai) s'est faite les croisés au début de la saison 2016-2017 et qu'elle a mis 1 an et demi à revenir...

Les U19, ce n'est certes pas mieux, mais c'est toujours mieux que le "vivier" quevillais : parce qu'entre être une bonne gamine de 13-15 ans voire 17 et la D2F, il y a un monde. D'ailleurs, parmi les plus âgées, quelques-unes jouent maintenant en R2F à Quevilly, et elles sont loin de se balader : l'équipe en question a fini 7è sur 8 de sa poule Elite A lors de la dernière phase...
Des joueuses formées au FCR, il y en avait beaucoup il y a peu encore : mais plusieurs sont parties (au Plateau-Est notamment) parce qu'elles estimaient ne pas avoir suffisamment de temps de jeu ou parce qu'elles se sont embrouillées avec Arnold... Quant aux plus jeunes, quand on voit les conditions d'entrainement au FCR, pas difficile de comprendre pourquoi certaines qui avaient commencé au FCR se sont laissées tenter pour rejoindre l'USQRM (après avoir été parfois directement contactées pour ce faire)...

En conclusion, effectivement les filles du FCR sont là ou elles doivent être : et dans l'histoire, si Arnold n'est pas le seul responsable, il a une part de responsabilité évidente dans ce naufrage, ce qu'il se garde bien de reconnaitre ; c'est tellement plus facile de se contenter de charger les autres...
Je suis agréablement surpris d'être contredit sans me faire insulter pour une fois... comme quoi en effet tous les supps sont finalement pas à mettre dans le même panier...
On ne sera pourtant pas d'accord sur pas mal de points. C'est comme ça, question de perception personnelle peut être.
Par contre le tu parles d'Amandine et la tu touches un point important : je mets ma main au feu qu'avec elle les diablesses auraient gratté les points manquants pour le maintien. Hillary t'es gentil avec elle mais elle est pas au niveau et je la vois pas percer. Le fait qu'elle ait été sélectionnée en EDF n'est pas un argument. Tu as l'air au fait de tout ça donc je ne vais pas t'apprendre comment se passent les sélections... Surtout quand tu sais que miss Pache** s'est attribuée droit de vie ou de mort sur les filles dès les sélections Normandie selon des critères connus d'elle seule...
La suite sur ce poste Chez les diablesses n'est pas plus rose... Audrey en U17 accumule les boulettes mais tout le mode l'encense résultat elle prend le melon et ne progresse pas.
Mais tu l'as dit et là on est d'accord : le poste de gardienne en France est le point faible. La preuve avec Bouahddi si besoin...
Pour aller plus loin nous avions en selection Normandie 2 jeunes gardiennes d'un très bon niveau et vraiment prometteuses. Les 2 ont décidé de quitter la selection... Moi Je sais pourquoi.
Concernant les jeunes filles entre autre de Quevilly mais pas que évidemment qu'elles galèrent. T as vu l'organisation des championnats féminins ??? Les gamines de 13 ou 14 ans sont contraintes de jouer en... U17 ligue. Quand aux quevillaises en R2 évidemment que les gamines galerent aussi : sais tu que face a elles en R2 il y a aussi des joueuses qui ont parfois niveau R1 ?
Je maintiens et je n'en demorderai pas le vivier est a Quevilly. Je ne parle pas des jeunes joueuses surcotees style Erza mais de beaucoup d'autres.
Mais ca nous ne le verrons que dans quelques années... et a ce moment la ceux qui n'ont pas compris l'intérêt d'avoir une équipe feminine performante au sein d'un club qui se veut ambitieux se reveilleront trop tard.

Avatar du membre
COMBAT_NORMAND
Louiron
Louiron
Messages : 1347
Enregistré le : lun. 18 juil. 2005 18:22

Re: D2F 2017-2018

Message par COMBAT_NORMAND » jeu. 28 juin 2018 05:07

Pour gagner du temps et vu ton intelligence supérieure dis le nous de suite.
Parce que le FCR vient de faire 10 ans en D2 sans qu'on ne puisse entrevoir un intérêt particulier.

Après en tant que Quevillais tu dois surement parler Argent :lol:
Image

Girondin
Titeca
Titeca
Messages : 4546
Enregistré le : mar. 2 sept. 2014 08:42

Re: D2F 2017-2018

Message par Girondin » jeu. 28 juin 2018 11:23

ifeelcool a écrit :
Girondin a écrit :
ifeelcool a écrit :Oh p***** ça existe encore des gens qui citent Audiard ? Comme quoi quand Arnold parlait de misère humaine...

Bref pour en revenir aux féminines, on ne peut pas reprocher à Arnold de ne pas avoir fait sans les moyens nécessaires. Affaiblissement de l'équipe ? Oui et non. Il faut plutôt envisager que dans le même temps où le FCR abandonnait (à la grande satisfaction de certains ici) son équipe féminine, les autres clubs se renforçaient et menaient de vraies politiques de féminisation.

Le FCR ne marque pas c'est vrai. Mais que dire de sa défense ? 1,5 buts encaissés en moyenne par match. Des postes clés n'ont jamais été réellement pourvus. Attaquante et gardienne notamment pas au niveau D2 du tout (et je suis affirmatif pour avoir vu plusieurs matchs). On ne transforme pas des baudets en chevaux de course.
Et pas la peine de compter sur les 19 nat pour la relève, c'est pas mieux.

D'ailleurs la formation : le vrai vivier local est à Quevilly. Les jeunes féminines de l'USQ sont globalement d'un niveau nettement supérieur aux jeunes rouennaises. Quand on a pas les moyens de se payer de bonnes joueuses, on essaie au moins de les former.

En conclusion les féminines du FCR sont où elles doivent être. Et Arnold n'en est pas le responsable. Affirmer cela reviendrait à cacher les vrais problèmes...
Je ne vois pas bien ce qu'il y a de misérable à citer Audiard personnellement : on pourrait savoir qui on a le droit de citer alors sans avoir l'air d'être un pauvre type :drunk: ???

Pour le reste, je n'ai jamais dit que c'était entièrement de la faute d'Arnold : il n'avait peut-être pas tous les moyens ni les joueuses qu'il aurait souhaités, mais il est aussi en partie responsable de l'écroulement de l'équipe. Pour avoir une certaine stabilité, il faudrait que l'équipe ait un minimum d'automatismes et de mental aussi : or, ceux qui suivent l'équipe se demandent encore comment il a pu en arriver à certaines compos, et les blessures n'expliquent pas tout...

Pour avoir vu un certain nombre de matchs ces 4 dernières saisons, je peux te dire que le niveau général de la D2F n'était pas plus élevé cette année : je pense même que l'équipe de 2015-2016 aurait sans problème pu jouer le titre cette saison. Pour info, j'étais là lorsqu'elle l'ont emporté à l'aller contre Metz (championnes avec 14 points d'avance sur les 2ndes) lors de la 3è journée : et bien franchement, les Messines n'avaient rien d'extraordinaire (pour moi, elles étaient en dessous des leaders des années précédentes)...

Pour l'efficacité offensive, quand tu perds toutes tes meilleures attaquantes des 2 saisons précédentes et que dans le même temps, tu n'as personne à la place parce que celles qui devaient jouer te font faux-bond ou sont hors de forme, c'est forcément plus compliqué. Ce n'est donc pas un choix délibéré du club de ne pas recruter de joueuses à ce poste.

En revanche défensivement, c'est un faux problème : s'il y avait eu la même discipline tactique qu'il y a quelques saisons, elles en auraient pris moins. Et encore, c'est loin d'être catastrophique dans ce domaine : Saint-Maur, Issy et Angers se sont maintenues en encaissant beaucoup plus de buts, et même Metz en a pris près d'un par match ! Quant à la gardienne, Hillary Damman, qui vient tout juste d'avoir 20 ans, elle a quand même été sélectionnée une fois en EDF U19 : le problème, ce n'est pas elle, c'est le niveau des gardiennes en général (y compris au plus haut niveau international, ça reste un poste vraiment faible par rapport aux autres). En D2F, j'en ai souvent vu des pas meilleures qu'elle dans des équipes qui se sont pourtant largement maintenues...
Surtout, ce n'est pas la faute du club si Amandine Leulier (qui elle, est d'un niveau très supérieur en D2F, et bien au-dessus
de Damman il est vrai) s'est faite les croisés au début de la saison 2016-2017 et qu'elle a mis 1 an et demi à revenir...

Les U19, ce n'est certes pas mieux, mais c'est toujours mieux que le "vivier" quevillais : parce qu'entre être une bonne gamine de 13-15 ans voire 17 et la D2F, il y a un monde. D'ailleurs, parmi les plus âgées, quelques-unes jouent maintenant en R2F à Quevilly, et elles sont loin de se balader : l'équipe en question a fini 7è sur 8 de sa poule Elite A lors de la dernière phase...
Des joueuses formées au FCR, il y en avait beaucoup il y a peu encore : mais plusieurs sont parties (au Plateau-Est notamment) parce qu'elles estimaient ne pas avoir suffisamment de temps de jeu ou parce qu'elles se sont embrouillées avec Arnold... Quant aux plus jeunes, quand on voit les conditions d'entrainement au FCR, pas difficile de comprendre pourquoi certaines qui avaient commencé au FCR se sont laissées tenter pour rejoindre l'USQRM (après avoir été parfois directement contactées pour ce faire)...

En conclusion, effectivement les filles du FCR sont là ou elles doivent être : et dans l'histoire, si Arnold n'est pas le seul responsable, il a une part de responsabilité évidente dans ce naufrage, ce qu'il se garde bien de reconnaitre ; c'est tellement plus facile de se contenter de charger les autres...
Je suis agréablement surpris d'être contredit sans me faire insulter pour une fois... comme quoi en effet tous les supps sont finalement pas à mettre dans le même panier...
On ne sera pourtant pas d'accord sur pas mal de points. C'est comme ça, question de perception personnelle peut être.
Par contre le tu parles d'Amandine et la tu touches un point important : je mets ma main au feu qu'avec elle les diablesses auraient gratté les points manquants pour le maintien. Hillary t'es gentil avec elle mais elle est pas au niveau et je la vois pas percer. Le fait qu'elle ait été sélectionnée en EDF n'est pas un argument. Tu as l'air au fait de tout ça donc je ne vais pas t'apprendre comment se passent les sélections... Surtout quand tu sais que miss Pache** s'est attribuée droit de vie ou de mort sur les filles dès les sélections Normandie selon des critères connus d'elle seule...
La suite sur ce poste Chez les diablesses n'est pas plus rose... Audrey en U17 accumule les boulettes mais tout le mode l'encense résultat elle prend le melon et ne progresse pas.
Mais tu l'as dit et là on est d'accord : le poste de gardienne en France est le point faible. La preuve avec Bouahddi si besoin...
Pour aller plus loin nous avions en selection Normandie 2 jeunes gardiennes d'un très bon niveau et vraiment prometteuses. Les 2 ont décidé de quitter la selection... Moi Je sais pourquoi.
Concernant les jeunes filles entre autre de Quevilly mais pas que évidemment qu'elles galèrent. T as vu l'organisation des championnats féminins ??? Les gamines de 13 ou 14 ans sont contraintes de jouer en... U17 ligue. Quand aux quevillaises en R2 évidemment que les gamines galerent aussi : sais tu que face a elles en R2 il y a aussi des joueuses qui ont parfois niveau R1 ?
Je maintiens et je n'en demorderai pas le vivier est a Quevilly. Je ne parle pas des jeunes joueuses surcotees style Erza mais de beaucoup d'autres.
Mais ca nous ne le verrons que dans quelques années... et a ce moment la ceux qui n'ont pas compris l'intérêt d'avoir une équipe feminine performante au sein d'un club qui se veut ambitieux se reveilleront trop tard.
Peut-être que si tu ne faisais pas systématiquement de la provoc à chacun de tes posts ou presque (excepté celui-là ; même le précédent, la 1ère phrase n'est pas absolument indispensable...), on te répondrait sans doute plus aimablement la plupart du temps ;) .

Concernant Hillary Damman, j'ai juste dit qu'elle n'était pas pire que tout un tas d'autres gardiennes vues en D2F, pas que je la trouvais formidable (alors qu'Amandine Leulier elle est très au dessus de la moyenne à ce niveau, du moins avant sa blessure - je ne l'ai pas revue en compétition depuis). Évidemment qu'elle est très loin d'une Mylène Chavas (pour prendre une gardienne de la même génération), et je la vois pas non plus percer, mais il n'y a pas eu besoin d'attendre Miss .....co ;) pour que certains lui donnent l'impression du contraire hors de Normandie (http://womenfootballdream.over-blog.com ... ienne.html)...

Quant au poste de gardienne, ce n'est un problème exclusivement français, c'est un problème mondial : il n'y a qu'à se rappeler du dernier Euro pour s'en convaincre (https://www.lequipe.fr/Football/Actuali ... nin/821992). Et encore, il ne s'agit là que d'une compilation des bourdes ayant entrainé un but : si l'on y ajoutait toutes les erreurs grossières que se sont terminées sans conséquence, ça serait encore bien pire... Bien sûr, on trouve aussi des bourdes chez les garçons, mais jamais une telle concentration !

A mon avis, cet Euro a d'ailleurs mis en lumière quelques éléments inquiétants pour le football féminin : non seulement il n'y a aucun progrès visible sur ce poste spécifique, mais le niveau de jeu général n'a pas progressé non plus depuis des années (il n'y a qu'à voir l'EDF...). Le seul domaine dans lequel on voit un progrès généralisé, c'est dans l'aspect athlétique : à ce niveau, il n'y a plus de différence flagrante désormais, et ça se vérifie dans les stats puisque le seul carton enregistré lors de ce tournoi est le 6-0 encaissé par les Écossaises face aux Anglaises (alors qu'ils sont encore légions dans les championnats nationaux). Du coup, le déchet technique a été très important (moins on a de temps pour exécuter le bon geste, plus on commet d'erreurs), et le ratio de buts comparable à l'Euro 2016 chez les hommes (un petit peu plus de 2 par match). Et s'il n'y avait pas autant de boulettes de gardiennes, il aurait été beaucoup plus faible, parce que les joueuses souffrent d'un autre problème criant : le manque de puissance dans les frappes de balle, qui les contraignent quasiment à rentrer avec le ballon dans le but pour marquer (il est presque impossible pour elles de marquer de l'extérieur de la surface sans une erreur de la gardienne)...

Concernant l'organisation des championnats féminins, c'est vrai, mais pourquoi : parce qu'il n'y a pas assez de joueuses pour assurer une vraie stabilité de catégories comme chez les garçons, ce qui les condamne à se retrouver à jouer régulièrement avec des filles qui ont 3 ou 4 ans de plus (rédhibitoire physiquement parlant : et encore, chez les demoiselles, la puberté intervenant plus tôt, les différences physiques sont moins grandes à cet âge là que chez les garçons). Pour ce qui est du vivier quevillais, je me répète mais si les meilleures jeunes / très jeunes joueuses sont plutôt là-bas désormais, c'est aussi l'une des conséquences de l'asphyxie par les infrastructures à laquelle doit faire face le FCR et qui font que les conditions d'entrainement sont déplorables...

Quant à l'intérêt d'avoir une équipe féminine performante dans un club qui se veut ambitieux, encore faut-il avoir les moyens de ses ambitions : et pour l'instant, le FCR en est loin (il n'y a ni l'argent, ni les infrastructures, et par charité je ne m'étendrai pas sur la gouvernance du club...). Ceci dit, l'USQRM est loin d'être en mesure de monter une équipe féminine performante à court terme, et même à moyen terme ce n'est pas gagné. Il faudra déjà commencer par monter en R1F, ce qui est sans doute rapidement faisable. En revanche, pour le niveau au dessus, ça risque d'être beaucoup plus dur sans apport extérieur ! S'il y a de vraies bonnes joueuses parmi les jeunes, elles ne resteront pas à Quevilly (à 16 /17 ans, pour prendre des exemples locaux, Viviane Asseyi était déjà en D1 à Montpellier, et Théa Gréboval à Hénin-Beaumont). A côté de ça, le niveau de la R1F est beaucoup plus dense aujourd'hui (du fait de la refonte des championnats, on y trouve maintenant beaucoup de clubs ayant une expérience plus ou moins longue en D2F), et pour monter en D2F il faut faire un véritable parcours du combattant (finir 1er de son groupe puis sortir vainqueur d'un double barrage).
Tu crois sincèrement que Mallet va donner à la section féminine des moyens lui permettant rapidement de monter ne serait-ce qu'en D2F et de s'y maintenir durablement (je suppose que c'est le niveau minimal de ce que doit être une "équipe féminine performante" dans ton esprit ?) ? Honnêtement, je n'y crois pas une seconde, du moins tant que l'USQRM ne sera pas un club pro fermement installé en L2 (ils n'ont pas le budget pour) : et il reste d'ailleurs à prouver qu'ils y parviendront ;) .

Et puis, sans vouloir dénigrer le foot féminin (je le dis d'autant plus facilement que je suis allé assez régulièrement voir des matchs de la D2F du FCR), à part en termes d'image peut-être, ça ne fait guère recette. En D2F, la moyenne de spectateurs doit avoisiner les 10 par match (et encore, sans doute pas partout), et si l'on enlève la famille et les copains / copines, ça serait encore bien moins... Même en D1F, les affluences sont faméliques (650 de moyenne en 2015-2016 - chiffre le plus récent que j'ai pu trouver -, et encore c'est nettement moins que ça dans 80 % des cas. Même l'OL tourne à 2000 à peine, alors qu'on parle là du meilleur club européen - voire du monde !), et l'on assiste à un mouvement généralisé de rapprochement de sections féminines autonomes avec des clubs pros masculins (Jusivy qui a rejoint le PFC par exemple), parce qu'elles ont bien compris qu'il leur serait très difficile de continuer à exister à ce niveau faute de pouvoir rivaliser en termes de moyens et d'infrastructures...

Contrairement à ce que l'on entend parfois, c'est le foot féminin qui a besoin du foot masculin pour exister en France, pas l'inverse : c'est une simple réalité économique, dans un pays qui n'est déjà même pas un "vrai" pays de foot, et même pas un vrai pays de sport tout court. Dans ces conditions, je doute fort que le foot féminin (et le sport féminin en général) ne continue pas à rester un parent pauvre pendant très longtemps, faute de susciter un véritable et durable engouement au quotidien (parce qu'il ne faut pas se laisser abuser par quelques bonnes audiences télévisuelles lors de certaines retransmissions de rencontres de l'EDF ou de l'OL) : on peut le déplorer, mais c'est ainsi, et je suis convaincu que cela n'est pas près de changer.

Si le FCR veut avoir de l'ambition pour ses féminines, il faut d'abord que son équipe première masculine remonte les échelons et que le club parvienne ainsi à avoir davantage de moyens (dans tous les sens du terme). En attendant, il faut reconstruire de fond en comble en faisant de la formation (chez les filles et chez les garçons) en acceptant de voir partir les meilleurs, et en donnant les moyens (pas uniquement financiers) à l'équipe 1ère masculine de retrouver un championnat plus conforme à son histoire. Qu'on le veuille ou non, jamais le FCR ne pourra se reconstruire en étant porté par la seule grâce de la section féminine : on voit bien que les clubs exclusivement féminins sont presque tous en phase de stagnation voire régressent (d'où les innombrables rapprochements avec des clubs masculins), et puis qu'on le veuille ou non, l'histoire du FCR a été porté par les garçons depuis 120 ans (rien à voir avec un club exclusivement féminin créé sur une page blanche), et c'est toujours vrai malgré les innombrables déboires traversés par le club (même en DH, l'engouement pour l'équipe 1ère masculine a toujours été très supérieur à celui de la D2F).

BELTRA
Maurel
Maurel
Messages : 976
Enregistré le : mar. 23 juil. 2013 12:57

Re: D2F 2017-2018

Message par BELTRA » ven. 29 juin 2018 08:44

Ne perdons pas trop de temps ni d'énergie pour un fait secondaire.
Qu'un entraineur moyennasse aille au Qrm on s'en tape.
Que Mallet veuille une équipe féminine c'est son problème. Il anticipe sur la chute de son équipe homme.... Il réussira peut être à se réaliser dans une équipe femme?????

Restons concentrés sur l'essentiel. Le consolidation de notre équipe fanion.

Micke760
Mialon
Mialon
Messages : 18
Enregistré le : sam. 23 juin 2018 19:23

Re: D2F 2017-2018

Message par Micke760 » mar. 3 juil. 2018 09:37

Dommage on sait toujours pas qui sera l entraîneur chez les filles la saison prochaine et qu' elles sont les joueuses qui reste

fifa76770
Boumnijel
Boumnijel
Messages : 145
Enregistré le : sam. 21 juin 2014 20:56

Re: D2F 2017-2018

Message par fifa76770 » lun. 9 juil. 2018 21:07

En dépit d'une saison sportive ratée, nos anciennes joueuses conservent une certaine côte sur le marché des transferts. En effet, elles sont déjà nombreuses à être parties voir si l'herbe est plus verte ailleurs qu'au :FCR: :

- Arnélia Koutoupot (ASPTT Albi / D2F)
- Jeannette Grâce Ngock Yango (US Saint-Malo / D2F)
- Gwenaëlle Devleesschauwer (Stade de Reims / D2F)
- Charlotte Blanchard (Stade de Reims / D2F)
- Floriane Fortin (US Orléans / D2F)
[...]
Une ville, un club !

Micke760
Mialon
Mialon
Messages : 18
Enregistré le : sam. 23 juin 2018 19:23

Re: D2F 2017-2018

Message par Micke760 » jeu. 12 juil. 2018 17:28

Ouf une bonne nouvelle pour nos féminines la r1 seras mon compliqué car les havraise vont jouer en d2 donc une équipe de moins pour la montée :FCR:

Verrouillé